Accueil » Télévision » NRJ 12 : politique et fiction pour booster l'audience

NRJ 12 : politique et fiction pour booster l'audience

Depuis son lancement, NRJ 12 n’a cessé d’évoluer, d’étoffer sa grille. Pour cette rentrée 2009-2010, la chaîne de la TNT appartenant au groupe NRJ passe à la vitesse supérieure avec l’arrivée d’une émission politique et d’une fiction.
Ces deux nouveautés « parachèvent » sa ligne « généraliste », comme l’a indiquait son directeur Gérald-Brice Viret lors d’une conférence de presse.
Lors de son lancement, NRJ12 destinée aux jeunes proposait exclusivement des clips, mais aujourd’hui, elle ne diffuse « plus une minute de musique », a-t-il indiqué pour justifier son souhait d’élargir son audience.
« Nous diffusons tous les programmes à l’exception du sport. Mais si des sports émergents cherchent un diffuseur, nous sommes preneurs », a-t-il ajouté.
NRJ12 compte attirer un public « familial » avec « Disney Break », nouveau rendez-vous du samedi soir avec la diffusion d’un film issu du catalogue Disney.
Autre innovation : « Enquête de sens », un émission politique dans laquelle un homme politique rencontrera des jeunes.
La chaîne, qui produit déjà des fictions courtes, va aussi se lancer dans la fiction longue en 2010, avec « L’été où tout a basculé », un feuilleton de 4X52 minutes.
Côté divertissements, l’un des animateurs phare de la radio NRJ, Mustapha El Atrassi, présentera un nouveau talk-show, « La nuit nous appartient ».
Dans le cadre d’accords avec la BBC, la chaîne a acheté la série britannique « Bonekickers », qui retrace les investigations d’une équipe d’archéologues.
Le coût de la grille de la chaîne s’élève à 27 millions d’euros et le budget est « maîtrisé », selon Gérald-Brice Viret.

Exprimez-vous

Retour en haut de la page